Toro


Un des points forts de Zamora est d’avoir su garder son essence rurale. Cela lui permet de bien montrer au visiteur ses multiples traditions et son faible intérêt pour le développement industriel. Le musée ethnographique de Castilla y Leon, qui se trouve dans cette capitale provinciale, montre bien l’importance de son essence rurale et son folklore. Certaines de ses spécialités gastronomiques sont le “rebojo”, et le “ arroz a la zamorana”, par exemple. La ville de Toro, dans la province de Zamora, est particulièrement appréciée à cause de son folklore. C’est une petite ville, qui se trouve a une distance de 34 kilomètres de la capital provinciale Zamora, et elle a un nombre d’habitants d’environ 10 000. Pour les étudiants en espagnol, le fait qu’il y ait un petit nombre d’habitants leur permet de réaliser une vraie immersion. De plus, la langue espagnole est restée très pure dans la région, à cause de son traditionalisme et c’est tout à l’avantage des étudiants. La ville de Toro, en plus de sa culture populaire, est très connue pour sa production de vin. On y produit majoritairement des vins rouges d’une vraie finesse et on y trouve beaucoup de vignobles. Christophe Colomb a emmené des vins de Toro avec lui lors de son expédition en 1492 au cours de laquelle il a découvert les Amériques. De plus, Toro renferme certains monuments historiques et religieux intéressants à visiter. Au centre, on trouve sa célèbre Colegiata, l’église collégiale de Santa Maria la Mayor, par exemple. Au sein de cette église se trouve la peinture flamande La Virgen de la Mosca ; une œuvre d’art de renommée qui a été très étudiée. Nous vous conseillons donc vivement de visiter el Toro et de vous promener dans ses rues en observant l’architecture de ses maisons parce que celle-ci est tout simplement fascinante !

powered by: olecourses.com © 2017
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur sur olecourses.com Accepter En savoir plus